Blog d'Anti-nuisibles
Bonjour vous êtes sur le Blog d'Anti-nuisibles.

Ici vous trouverez plein d'articles intêressants pour rendre sain votre environnement.

Le Blog d'Espace Anti-Nuisible

Comment protéger ses arbres ou cultures des cervidés et du gibier ?

Lundi 14 juin 2021 à 19h59

Les particuliers comme les professionnels (maraîchers, agriculteurs, pépiniéristes) subissent les attaques de cervidés et de petits gibiers dans leurs vergers et dans leurs plantations. Mais les biches et les cerfs ne sont pas les seuls à abîmer les plantations et les vergers : les lièvres, lapins, sangliers et les omnivores fouisseurs se frottent à l’écorce, mangent ou retournent les racines des arbres. À terme, les dégâts qu’ils occasionnent sont colossaux : ils peuvent tuer des arbres, empêcher la croissance et attaquer les fruits ce qui conduit à une perte de rendement conséquente. Découvrez dans cet article les produits agricoles les plus efficaces sur le marché pour éviter les attaques de cervidés et ainsi protéger vos cultures.

Les particuliers comme les professionnels (maraîchers, agriculteurs, pépiniéristes) subissent les attaques de cervidés et de petits gibiers dans leurs vergers et dans leurs plantations. Les cerfs, biches, chevreuils et autres habitants de la forêt viennent ronger l’écorce des arbres fruitiers. Ils se délectent des petits bourgeons au printemps, entravant ainsi l’arbre dans sa croissance. Mais les biches et les cerfs ne sont pas les seuls à abîmer les plantations et les vergers : les lièvres, lapins, sangliers et les omnivores fouisseurs se frottent à l’écorce, mangent ou retournent les racines des arbres. À terme, les dégâts qu’ils occasionnent sont colossaux : ils peuvent tuer des arbres, empêcher la croissance et attaquer les fruits ce qui conduit à une perte de rendement conséquente. Découvrez dans cet article les produits agricoles les plus efficaces sur le marché pour éviter les attaques de cervidés et ainsi protéger vos cultures.

Quels sont les produits efficaces pour protéger ses arbres des cervidés et du gibier ? 

Pour éloigner les cervidés, deux méthodes sont possibles et correspondent à deux types de produits actuellement sur le marché. Il s’agit :

  • des protections, dispositifs mécaniques à mettre autour des arbres pour empêcher l’accès du tronc aux cervidés ;
  • des répulsifs qui éloignent les animaux et protègent l’ensemble de l’arbre, tronc et feuillage.

Pour une efficace optimale, les deux dispositifs peuvent être cumulés.

Les enduits de protection pour protéger ses arbres

Les enduits de protection constituent des protections mécaniques qui empêchent le gibier et notamment les cervidés (cerfs, biches, chevreuils, daims) mais aussi les animaux d’élevage comme les chèvres, les moutons ou les vaches de pouvoir abîmer l’écorce des arbres. Le mastic s’utilise en prévention, pour éviter les trous dans l’écorce, mais peut aussi permettre de reboucher un trou déjà constitué. L’arbre aura alors le temps de cicatriser. L’animal se désintéressera naturellement des arbres protégés et ira se nourrir ailleurs.

Les enduits ont l’avantage de protéger le tronc des arbres sur une longue durée. Cette méthode est efficace pendant plusieurs années. L’enduit s’applique au pinceau sur le tronc de l’arbre. Il sèche puis perdure. Grâce à sa texture poreuse, l’arbre respire et continue sa croissance sans subir de nouvelles attaques.

Les répulsifs contre le petit gibier et les cervidés

Les répulsifs de biocontrôle agricoles constituent une deuxième option dans le cadre de la lutte contre les gibiers nuisibles. En effet, badigeonner ses arbres de mastic peut se révéler fastidieux s’il y a beaucoup d’arbres à traiter, notamment dans le cas de cultures sylvicoles.  De plus, le mastic ne protège pas le feuillage de l’arbre.

Dans ce cas, les répulsifs peuvent être utilisés seuls ou en compléments pour prévenir de nouvelles attaques et préserver l’ensemble de l’arbre. Ces produits offrent une protection contre les cerfs, biches, daims, chevreuil mais aussi le petit gibier et les omnivores. Leur action est donc extrêmement polyvalente en plus de se révéler efficace rapidement.

Selon le produit, le répulsif agit en repoussant les animaux en raison de son goût et de son odeur. À épandre sur les cultures pur ou dilué dans de l’eau, la plupart des répulsifs se pulvérisent sur les plantations et les champs au moyen d’un pulvérisateur ou d’un atomiseur.

Pour une efficacité maximale, nous conseillons de suivre les recommandations données par le fabricant. Généralement, les répulsifs doivent être utilisés par temps sec pour éviter le lessivage des sols. Leur pulvérisation s’effectue en hiver et au printemps ou lorsque les arbres croissent (mais avant la floraison).

partager

   

+